Hélène et Thomas Chassaing fr / en Menu

Texte d'introduction :

De la mi-juillet à fin septembre je me rends plusieurs fois à Lerida. La capitale du fruit comme le souligne l'office de tourisme de la ville :"39 000 hectares de pommiers, poiriers, pêchers, cerisiers, abricotiers et pruniers qui produisent plus de 900 millions de kilos de fruits sucrés dans de bonnes conditions météorologiques. Une pomme, une poire sur deux sont produites en Espagne et proviennent de Lerida, qui, avec ses 700 000 tonnes, est à la tête des productions espagnoles dans presque toutes les variétés".

Je retrouve là beaucoup de connaissances rencontrées en Andalousie auparavant, et une fois de plus malheureusement, j'assiste à leurs souffrances. Trouver du travail est difficile du fait du programme (contrato en origen) qui fait venir 15 000 Colombiens pour les récoltes de fruits. Dans beaucoup de petits villages, je retrouve les mêmes hangars "Patéra" (du nom des embarcations de pêche qui permettent aux migrants d'atteindre l'Espagne) que j'ai déjà vus en Andalousie. Enquêter auprès des Colombiens est aussi très intéressant.

(Extrait du texte Lisez l'histoire)


LISEZ L'HISTOIRE   REPORTAGE   ARCHIVE